100 % humaniste 100% concret 100% dévoué

Philippe  BENSAC

 
 

BILAN CONTRE BILAN

Madame Félix est ouvertement mise en cause par le Front de Gauche.

Comment interpréter autrement la décision de Jean-Michel GUERINEAU de présenter une liste concurrente aux prochaines municipales ?

Le bilan de Madame Félix au Conseil Général est, en effet, désastreux. Les communistes se désolidarisent tardivement mais sciemment.

Madame Félix communique alors soudainement sur le bilan de l'équipe municipale sortante. Un contre-feux, bien sûr.

Comparons donc les bilans pour éclairer l'électeur...

Madame Félix, c'est près de 40 % d'augmentation du prix de journée de Bellevue, un EHPAD qui s'effondre par manque de travaux de maintenance.

Madame Félix, c'est un EHPAD "nouvelle génération" situé à Saint-Doulchard qui a pris 3 ans de retard à la livraison et dont la fonctionnalité fait l'objet de nombreux reproches.

Madame Félix, c'est un déficit abyssal des services sociaux départementaux dont les coûts de fonctionnement obèrent largement la capacité redistributive tant pour le RSA que pour l'allocation personnalisée d'autonomie (Apa).

Le Président RAFESTHAIN ne s'y est d'ailleurs pas trompé en soutenant Jean-Pierre SAULNIER à sa succession. Madame Félix ne s'y est pas trompée non plus en tentant un "coup de poker" pour ravir l'investiture du parti, en vain.

La désectorisation des travailleurs sociaux décidée par Madame Félix a abouti à plusieurs dysfonctionnements graves dans la chaîne de suivi et de traitement de cas sociaux lourds dont certains effets ont été portés à la UNE de la presse locale et nationale.

Madame Félix laisse périr une à une les associations d'aide à la personne, ne daignant pas prendre en charge la nécessaire restructuration de ce secteur majeur du maintien à domicile des personnes âgées dépendantes, seule manière de contenir à long terme les dépenses sociales.

Je poursuivrai cette liste "à la Prévert" des incapacités et incompétences majeures de Madame Félix dans d'autres billets.

Quant au bilan de notre action, je souhaite répondre à quelques contre-vérités :

1/ Madame Félix dénonce notre promesse d'obtenir l'accord des pouvoirs publics pour le TGV et sa ligne par Bourges de façon "imminente". Pourtant l'ensemble des élus de tous bords dont la majorité PS de la Région Centre, sauf peut-être elle-même, a réussi à obtenir un engagement formel de réalisation par l'Etat en moins d'un mandat, après un débat public reconnu comme exemplaire par tous les observateurs et citoyens. A l'échelle du temps de procédure d'instruction d'un tel projet, nous avons bien obtenu à très bref délai la garantie attendue.

Les prochaines semaines vont démontrer  que "l'effet TGV" joue bien à plein, dès maintenant, en faveur de notre territoire.

2/Madame Félix s'enfonce dans le déni de réalité au sujet de la Maison de la Culture. Comment faut-il lui expliquer que SA Ministre de la Culture a tranché dans le sens d'un projet calibré pour le statut de scène nationale, seul statut susceptible d'être majoritairement financé par l'Etat ?

3/ Le grand plan vélo est pratiquement terminé et nous serons tous heureuses et heureux de rouler librement à Bourges et autour de Bourges avec Madame Félix dès qu'elle se rendra disponible.

4/ La vie étudiante va plutôt bien avec le seuil de 5000 étudiants atteint, d'autant que les efforts convergents de l'agglomération, de la ville de Bourges, du Conseil Général, de la Région, de l'Etat et de l'UE prouvent que la notion d'intérêt général ne peut-être que transpolitique. J'invite Madame Félix à s'en entretenir avec son Président Jean-Pierre Saulnier.

5/ Le tissu associatif est très solide à Bourges, notamment après que Serge Lepeltier ait assaini, lors de son premier mandat, bon nombre de trous financiers laissés par la précédente majorité socialo-communiste. Je crois me rappeler qu'il existe un rapport d'audit effectué à l'époque.

6/Le Palais des Sport du Prado sera à la hauteur des exigences du sport spectacle de niveau international. Cette faute politique vous poursuivra longtemps Madame Félix.

7/ Le centre nautique qui vient de réouvrir est une bien meilleure idée qu'un simple lieu de patouillage. Il n'y a que les décideurs imbéciles qui ne se ravisent pas devant la demande des citoyens.

Madame Félix, je reste à votre disposition pour continuer ce "bilan contre bilan"...

Philippe BENSAC

Membre de la majorité sortante du conseil municipal de Bourges et de son agglomération,

Président de Bourges TGV, Vice-président du club d'Aïdo "la pierre et le sabre", Membre du comité directeur du Mouvement Européen du Cher.

 

2013-11-05 16:16:15


SUPPORT DE MON INTERVENTION 2ème ATELIER CAMPAGNE V.FENOLL/A.TANTON

Téléchargement La démographie, socle du développement économique et

2013-10-22 18:29:16

Précédent   suivant    
Facebook
Kazeo
YouTube
TGV
Suivez moi sur mon blog
TUMBLR
Manifeste pour une république Humaniste et Forte
Regards croisés sur la france d'après
twitter